Résumé de Stratégies du génie de Robert Dilts : Nikola Tesla

Stratégies du génie : Nikola Tesla, l’œil de l’esprit maitrisé, par Robert Dilts

Robert Dilts est un des personnages qui a développé la PNL après avoir étudié avec les fondateurs, Bandler et Grinder.

Il a écrit de nombreux ouvrages et s’est entre autre intéressé au processus de modélisation :

Comment reproduire les stratégies mentales d’un individu à partir des cartes de lecture de la PNL

Il y a dédié plusieurs livres dont les stratégies du génie, afin de faire voyager les lecteurs dans l’esprit de personnes qui ont marqué le temps et en décortiquant leurs processus cognitifs.

Il a ainsi modéliser la capacité de visualisation extrêmement puissante de l’inventeur, Nikola Tesla, dont cet article fait l’objet.

***Pour accompagner votre lecture, vous pouvez vous référer au glossaire en hypnose en cliquant ici, si certains mots vous semblent un peu flou***

stratégies du génie Robert Dilts

Sommaire des stratégies du génie :

  • Nikola Tesla, l’œil de l’esprit maitrisé
  • Voir le futur
  • Développer l’aptitude à visualiser
  • Mon expérience avec la visualisation
  • Appliquer les stratégies du génie de Tesla : Créer l’avenir

Nikola Tesla, l’œil de l’esprit maitrisé

– Stratégies du génie –

 

Nikola Tesla est un inventeur né en 1856 et mort en 1943.

On lui attribut plus de 700 inventions et il est considéré comme “le génie de l’âge de l’électricité”.

En effet, Tesla a construit la première centrale électrique qui a fait que l’on a ensuite pu généralisé la distribution du courant alternatif.

De nos jours, on étudie toujours ses carnets de note car il est encore en avance sur la technologie contemporaine de par sa caractéristique de visionnaire futuriste.

Nikola avait ce don de pouvoir tirer de la nature, des principes cachés invisibles pour en faire ensuite des inventions utiles.

Voyons un peu comment la PNL peut présenter ses processus cognitifs qui génèrent autant de créativité.

Je vous invite au cœur de la modélisation psychologique présentée par Robert Dilts en voyageant ensemble dans les stratégies mentales de Nikola Tesla.

Voir le futur

– Stratégies du génie –

 

Nous sommes chanceux, car Tela à lui même expliquer ses propres processus mentaux dans des écrits, ce qui nous renseigne remarquablement sur ses stratégies de créativité.

Ainsi, Nikola Tesla rapporte que, dans son enfance, il arrivait qu’il subisse l’apparition d’images, accompagnées de forts éclairs de lumière, brouillant ainsi la vue des objets réels, en l’empêchant de penser et d’agir. Il précise qu’il s’agissait de choses et scènes qu’il avait déjà vues, et non d’inventions sortis de l’imaginaire.

C’est alors que lorsqu’on lui disait un mot, il apparaissait dans son esprit très clairement, rendant difficile la distinction entre le réel et le reste, ce qui lui a causé quelques angoisses.

En fait, Tesla malgré son âge précoce, avait un aptitude à la visualisation déjà très poussée, il pouvait même traverser de sa main, une scène qu’il était en train de visualiser et qui restait suspendue dans l’espace. Déjà là, on voit que l’être humain dispose d’un potentiel assez intense qui de toute évidence, n’est que peu exploité.

On utilise le terme d’image “eidétiques” pour désigner les images internes remémorées qui semblent réels.

On associe souvent ce genre d’image à l’hémisphère droit. Je vous renvoie à l’organisation des clés oculaires de la PNL.

 

Saviez-vous que cette capacité est partagée par pas mal d’enfants, et qu’ils apprennent à les atténuer en grandissant ?

 

Maintenant voici ce que Tesla à fait pour faire face à ce problème :

Il a concentré son esprit sur d’autres images qu’il avait déjà vues, afin de se libérer provisoirement des apparitions qui le tourmentaient.

Ce n’était que partiellement efficace. Comme il n’avait pas vu grand chose du monde a son jeune âge, a alla découvrir d’autres horizon et découvrit qu’en allant de plus en plus loin dans sa vision, il arrivait à voyager en esprit. Il décrit des scènes de voyages et des rencontres avec des personnages qui lui sont devenu aussi chers que ceux de la vie réelle, et que leurs manifestations était aussi intense.

Voilà comment Tesla à développer petit à petit en partant du flou vers la netteté, la fonction “œil de l’esprit” pour déplacer l’attention qu’il avait sur des images remémorées vers des images construites, avec un caractère “réelle”.

En fait, Tesla à appris à contrôler des hallucinations positives sous forme de rêves éveillés, plutôt sympathique n’est-ce-pas ?

 

A force, Tesla appris à relier ce qui causait ses visions remémorées, en reliant quasi automatiquement les causes et les effets. Il reconnu finalement que toutes ses idées et actions étaient la conséquences d’impressions externes. C’est de cette manière qu’il pu relier aisément la relation entre ses propres pensées et la réalité.

Son imagination devint ainsi une faculté de création extraordinaire plutôt qu’un simple phénomène d’évasion.

En analysant ses propres stratégies mentales, il a crée ce que l’on pourrait qualifier de méta-cognition.

A partir de cela, il a pensé que l’on pourrait reproduire ce système sous forme et machine et paf, Nikola Tesla vient d’imaginer la robotique.

Sauf que lui il appelait ça des “automates auto-contrôlés”, oui nous sommes à la fin du 19ième siècle, ne l’oubliez pas.

Le fait de pouvoir relier ses cartes internes à la réalité, tout en développant la fonction visualisatrice avancée dont il faisait preuve, lui permit de devenir un inventeur étant adulte.

Sa méthode l’a affranchi de passer par des states d’expérimentation de ses idées, il avait une telle capacité à visualiser, qu’il pouvait partir d’une idée, l’améliorer, la tester, la faire fonctionner, tout cela en imagination qu’il pouvait s’apercevoir des détails à changer afin que tout soit fonctionnel.

Ce n’est qu’ensuite qu’il donnait une forme final à son projet.

On est loin de d’Edison qui soutenait qu’une invention était constituée d’1% d’inspiration et de 99% de transpiration.

Tesla appelait cette approche : “l’aiguille dans la botte de foin”.

Je vais maintenant vous livrer un petit secret sur la façon dont notre ami Nikola s’y prenait pour visualiser à sa façon :

Il projetait devant un fond bleu nuit, ensuite, des paillettes vertes s’illuminent et avancent vers lui pour laisser deux systèmes de lignes parallèles venir de la droite, et finissent pas s’évanouir pour laisser un fond gris qui cède à une mer de nuage pour adopter des formes vivantes.

Ce n’est qu’alors qu’il pouvait projeter des formes visuels construites.

Développer l’aptitude à visualiser

– Stratégies du génie –

 

La PNL soutient que, lorsqu’on identifie les stratégies mentales d’un individu exceptionnel comme Nikola Tesla, on peu comprendre le processus utilisé pour parvenir à une aptitude, un résultat, afin de la reproduire chez une autre personne.

Car le facteur critique du génie si situe dans comment nous utilisons notre système nerveux.

Tesla a ainsi appris enfant a développer une méta-position vis à vis de ses processus cognitifs et à leurs relations avec la réalité, et cela lui ouvert les portes sur une maitrise de la visualisation et de la mémoire, plutôt impressionnante.

Notre système de représentation interne est comme “la télé de l’esprit” une émission sur la réalité retranscrite en directe par le biais des antennes que se révèlent être nos sens.

Développer cette faculté, et être conscient qu’une représentation construite à partir des stimuli l’environnement est la scène extérieure traduite à l’intérieur de ce que nous percevons, nous offre de multiples possibilités au quotidien.

Tesla précise qu’il s’agit d’efforts incessants et de compréhension instinctive qui l’on mené à développer aussi bien cette compétence.

Les points suivants vont vous permettre d’améliorer votre aptitude à visualiser et croyez moi, ça envoie de la 3D.

A vos marques, prêt, partez !

 

L’adaptation a la physiologie

(Stratégies du génie)

Dans le premier livre que j’ai découvert sur la PNL, pouvoir illimité, j’ai appris que, comme le suggère le psychologue William James, il existe un lien étroit entre le corps et l’esprit.

Ainsi, James était convaincu que l’esprit a une influence sur le corps, et que certaines postures influencent les représentations internes.

En effet, en étudiant l’hypnose et la PNL, on découvre que la direction des globes oculaires donnent des indices microcomportementaux qui sont associés aux processus cognitifs.

Les yeux sont un peu considérer comme une fenêtre sur le mental de ce point de vue là. Par exemple, les yeux qui regardent en haut, soit à gauche, soit à droite, tendent à accompagner la visualisation, remémorée ou construite suivant la direction.

Un mouvement latéral gauche ou droite facilite le mode écoute et le regard vers le bas les ressentis.

Pour ce qui est de la physiologie, elle exerce une influence sur les processus internes, et l’inverse est également vrai.

Pour le vérifier, vous pouvez tenter d’être créatif avec une posture tête baisée et épaules penchées en avant pour constater que c’est plus difficile qu’en étant légèrement renversé vers l’arrière.

Ces clés renseignent sur le principe que quelqu’un est en train d’avoir accès à quelque chose.

La configuration de ces clefs peut consolider ou inhiber l’utilisation de systèmes de représentation.

Pour résumer, chez la majorité des gens, visualiser est plus facile lorsqu’on regarde en haut à droite, si ce n’est pas le cas pour vous, je vous invite à essayer une autre solution pour trouver la posture dans laquelle vous êtes particulièrement à l’aise pour visualiser.

Par contre, soyez conscient que les clefs d’accès ne permettent pas d’accéder à une projection holographique et que notre esprit n’est pas une machine.

En fait, les clés permettent plutôt de régler l’émission, comme sur une ancienne radio qui cherche sa fréquence.

La radio permet de capter, mais parfois l’émission est trop éloignée ou alors la langue n’est pas compréhensible.

L’idée est de ce servir des clefs pour ajuster, régler votre antenne, pour développer l’aptitude à visualiser.

“Synchroniser et conduire” les expériences de références

(Stratégies du génie)

A présent, concentrons nous sur le signal à émettre.

Tesla raconte qu’a l’origine, il y a remémoration d’expériences visuelles de références intenses.

Ainsi, il part d’une imagerie spontanée pour ensuite pour ensuite diriger son processus de visualisation là où il en avait envie.

Il est certainement utile de trouvé des images faciles et naturelles, et le conscient est témoin d’images véhiculées par les rêves par exemple même si une personne n’est pas experte en visualisation.

L’idée est de partir d’une image de référence, même flou, et de gagner en netteté progressivement et de finir par la fixer.

Lorsque vous fermez les yeux, vous pouvez faire surgir naturellement des images de personnes que vous aimez et d’expériences passées.

La difficulté me direz-vous, c’est que tous les détails d’une image ne forme pas une structure consciente du type “hallucination positive”.

Pour cela, on peut synchroniser et conduire l’expérience visuelle, de l’inconscient vers le conscient.

 

Morceler

(Stratégies du génie)

Vous pouvez morceler une chose de deux façons :

-soit en partant d’une unité pour la divisée

-soit en partant de fragments pour les assembler

 

Si vous êtes plutôt du genre visuel global, la première solution semblera mieux vous convenir pour visualiser, et si vous êtes plutôt sensible à des spécificités visuelles lorsque vous visualisez, alors le second choix va vous permettre de développer votre image.

Petit conseil :

Passez en revue les sous modalités visuelles et insistez sur l’ombre portée par votre objet de visualisation. La lumière est ce qui donne du volume aux choses et cela constitue un point de départ stratégique.

 

Réduire l’interférence avec les autres sens

(Stratégies du génie)

Dans votre tâche, vous pouvez être perturbé par des interférences, et une personne qui aura tendance à trop vouloir visualiser va certainement se bloquer.

Dans ce cas, il est possible qu’une voix intérieure vienne s’en mêler et bouche le canal de représentation.

Il y a aussi les interférences dues à des stimuli externes qui peuvent venir bloquer l’expérience.

Cela semble évident lorsque l’on part du principe que lorsque les yeux bougent, ils font l’inverse de ce qu’ils font lorsque ils fixent un objet.

Encourager un chevauchement positif avec les autres sens

(Stratégies du génie)

Même si comme expliqué précédemment, les autres sens peuvent être des obstacles, ce n’est pas pour autant qu’il faut les exclure, voyons comment nous pouvons faire jouer tout le monde dans la même équipe.

Ainsi, si vous avez du mal à visualiser un objet, vous pouvez le “sculpter” avec vos mains, pour le rendre plus présent.

De même, une personne plutôt orientée vers le verbal peut décrire l’objet pour rendre plus intense la visualisation.

Le dessin est un excellent moyen de développer sa faculté de visualisation, tout comme il est utile d’apprendre à jouer d’un instrument pour développer son canal auditif.

 

Clarifier l’expérience personnelle et les croyances limitantes

(Stratégies du génie)

Autres barrière possible, les croyances…

Peut être croyez vous que si vous libérez votre potentialité de rêveur, vous allez errer dans des paysages oniriques pour l’éternité.

Cela peut arriver si vous avez une connaissance qui se fait interner car il entend des voix dans sa tête.

Et lorsque vous avez à faire à quelque qui ressemble de prêt ou le loin à une voix, vous la réprimer car vous n’avez pas envie d’être enfermé vous aussi.

En cela, l’histoire personnelle peut amener une personne à crée des murs qui l’empêche de fonctionner d’une certaine façon ou de développer disons, sa compétence de visualisation puisque c’est le sujet de cet article.

Pour apprendre a activer une aptitude, parfois le meilleur moyen est d’apprendre à la désactiver pour s’apercevoir que l’on a un contrôle dessus.

Si vous faites de l’écriture automatique, ça peut être aussi un bon moyen de mettre au clair une stratégie pour organiser votre compétence de visualisation, et vous passerez un petit moment sympa en plus.

Personnellement, j’adore l’écriture automatique, c’est comme aller se baigner dans un lac, et passer un moment à découvrir ce qu’il a a vous offrir pour transformer votre vécu.

Et paradoxalement, cela se révèle être un moment de solitude dans lequel tout le monde est présent.

 

Un exemple de développement de l’aptitude à visualiser

(Stratégies du génie)

La visualisation consciente d’images internes comporte certains éléments que nous venons de voir en détail.

Je vous invite à expérimenter essayer, et tester pour apprendre littéralement a convoquer n’importe quel objet devant vos yeux.

Voici quelques stades par lesquels vous pouvez peut être passer lors de vos tentatives :

-Transformation ou évanouissement des images, ou difficultés de les garder fixes

-Difficulté à fixer une couleur qui n’appartient pas à l’objet

-Apparition de couleurs pures, qui remplissent tout l’espace

-Difficulté à visualiser des objets qui sont inconnus

-Les images persistent lorsque vous ouvrez les yeux

 

Une des clés est de diriger toute son attention sur la vision.

 

Mon expérience avec la visualisation

 

Voici un petit passage sur mon expérience avant et à la suite de la lecture de cet ouvrage.

Ayant passé 6ans en école artistique, à dessiner, concevoir etc… j’ai quand même bien développer ma faculté de visualisation.

De plus, j’ai découvert la méditation alors que j’avais 17ans et à part visualiser à l’époque, je ne savais pas faire grand chose d’autre.

Du coup j’ai passé parfois des heures assis, les yeux fermés, juste pour voir ce qu’il pouvait se passer.

J’avais comme l’impression de dépasser des genre de stades au fur et à mesure, je voulais aller toujours plus loin.

Et clairement, on peut aller très très loin lorsque l’on se met à développer la visualisation.

Au début de cet article, je compare la représentation interne, à la télé de l’esprit.

En effet, on peut voir des images encore plus précises que lorsque l’on regarde la télé, lorsque l’on a les yeux fermé et en plus, vous n’aurez pas de page de publicité.

Par contre, cela requiert une grande concentration.

Pour ma part, je m’exerce avant de dormir, dans le noir, en silence.

Je ne sais pas si cela vous est déjà arrivé, mais la paralysie du sommeil peut mener à des hallucinations positives ou des rêves lucides, qui sont des manifestations de la visualisation qui sont très prononcées.

Si le rêve lucide vous intéresse, cet article sur le livre de Stephen Laberge “s’éveiller en rêvant” vous intéressera certainement.

Par contre l’expérience peut se révéler angoissante, surtout la première fois… c’est un peu comme se sentir étouffé, incapable de faire le moindre mouvement…

Pour faire simple, la paralysie est le phénomène qui fait croire à votre corps que vous dormez, alors que vous restez conscient.

Pour résumer c’est avec de l’astuce, une forte concentration, de la volonté et de la détermination que vous pourrez vivre des expériences visuelles fortes.

Petit conseil :

Pour ma part, les expériences de visualisation les plus intenses que j’ai sont accompagnées d’une sensation intense entre les deux yeux, au niveau de 3e œil, il s’agit aussi d’un point d’acupuncture.

Si vous stimulez cette zone avec une pichenette, avec vos doigts comme une poule qui picore, ou encore en stimulant la zone avec un tout petit peu de baume du tigre par exemple, cela peut vous accompagner et faciliter le déclenchement d’un processus de visualisation plus intense.

Appliquer les stratégies de Tesla : Créer l’avenir

– Stratégies du génie –

 

L’idée de développer une telle compétences est de l’appliquer, et Tesla s’en servait pour “aller au delà des limites du petit monde” comme il disait.

Le stade d’après à été d’imaginer et concevoir des un futur illuminé, avec des automates auto-controlés qui révolutionnerait le monde en utilisant des ondes invisibles.

La visualisation est un pas pour progresser vers l’avenir, voici une petite méditation pour vous accompagner sur le chemin du visionnaire :

Prenez une posture confortable qui favorise votre aptitude à rêver maintenant.

Quelle est la position dans laquelle le rêveur qui est en vous est capable de s’exprimer ?

Comment est votre respiration ?

Et de quel côté votre tête penche-t-elle pour accompagner ce mouvement ?

Comment pouvez-vous régler votre voix intérieure pour qu’elle vous montre comment rêver et vous y amène ?

Puisque nous parlons de rêve, inutile de vous demander si tout cela est réaliste ou applicable.

Vous pouvez alors commencer a visualiser un type particulier de rêve.

Un rêve pour le futur de la planète.

Ne vous laissez pas limiter par le monde actuel, et demandez-vous par exemple comment les gens communiquerait-ils ensemble ?

Laissez-vous portez par une vision utopique et permettez à votre rêve de vous emporter dans l’avenir.

Et si vous pouviez changer le monde grâce a cette visualisation, quels changements y apporteriez-vous ?

Imaginez une planète ou les seules limites que vous avez sont celles de votre imagination.

Que pouvez-vous rêver qui transformerait le monde ?

Si vous alliez dans un musée dans le futur, quel objet d’aujourd’hui vous amuserez le plus ?

Quelle musique les gens écouteront ?

Comment pouvez-vous laisser votre inconscient poursuivre ce rêve à présent ?

Puis laissez-vous portez du futur, vers le passé.

Et souvenez-vous d’un moment où vous aviez un rêve et que ce rêve est devenu par la suite réalité.

Il y a longtemps, un jeune homme à rêver qu’un jour peut être, des gens travailleraient ensemble à changer le monde, et que ces gens auraient appris des choses en se basant sur les stratégies des plus grands génies.

Et il est probable que nous avons la compétence, individuelle ou collective, de réaliser ces rêves si nous nous donnons la peine de les rêver.

Prenez un instant pour regarder autour de vous, voyez comme toutes ces choses qui nous entourent ont commencé par être rêvées dans l’esprit d’un être humain, avant de finir par devenir réalité.

Nous vivons dans un monde rêves devenus réalité, j’ai moi même rêver d’écrire cet article avant de vous le proposer.

Peut être que sans le vouloir, nous aidons d’autres personnes à réaliser leurs rêves.

Et probablement que vos parents ont rêvé de vous avant votre naissance.

Chérissez vos rêves, et ceux qui se sont réalisés.

Et en revenant au présent, au rythme qui vous convient le mieux, vous allez pouvoir ressentir que vous êtes dans un état exaltant, au seuil même d’un nouveau rêve.

Les rêves réalisés sont derrière vous, et devant, se trouve les nouveaux rêves, ceux qui donnent un sens a votre vie.

1 Comment

  • Letizia

    Reply Reply 28/02/2017

    Merci pour ce résumé très intéressant. Avant, je pratiquais la visualisation de manière instinctive étant une éternelle rêveuse. Aujourd’hui, j’ai conscience de son pouvoir et je continue à apprécier ses moments. Ils m’aident à modeler la vie que j’ai envie de m’offrir. Bonne continuation.

Leave A Response

* Denotes Required Field