Glossaire en hypnose, la définition des mots techniques

Glossaire en hypnose

 

Un glossaire en hypnose peut s’avérer utile pour éclaircir certaines idées ou principes de l’hypnose. C’est la raison pour laquelle cet article défini les mots du champ lexical de l’hypnose. Si vous cherchez un mot qui n’est pas présent dans cette liste, je vous propose soit de laisser un mot dans les commentaires, soit de me contacter par mail afin que je puisse faire la mise à jour et proposer un glossaire en hypnose le plus complet possible.

Certains mots peuvent être exprimés par des définitions différentes, ici il s’agit simplement d’une proposition.

Glossaire en hypnose

A

 

Abréaction : Décharge émotionnel liée à la remontée d’un souvenir.

Amnésie : Technique de suggestion ou de communication hypnotique qui vise à produire de l’oubli chez une personne.

Analgésie : Perturbation, interruption de la transmission d’un signal neuronal lié à une douleur.

Ancrage : Association qui lie une émotion à un ou des stimuli (contexte, geste, odeur…)

Approche utilisationnelle : Utiliser tout ce qu’une personne amène dans une thérapie.

Artistiquement vague : Forme de langage qui emploie des termes vagues afin que chacun puisse le faire correspondre à sa situation.

Association : Sensation d’être à l’écoute de son corps, en connexion avec le présent, et être dans sa peau (l’inverse est dissocié, être “à côté de ses pompes”).

Autohypnose : Pratique autonome de l’hypnose.

Auto-suggestion : Phrases qui ont pour but de s’auto-influencer, pour produire un résultat, des actions concrètes automatiquement et indépendamment de la volonté.

Aversion : Principe de créer du dégout pour quelque chose, une répulsion vis à vis d’une habitude par exemple.

 

B

 

C

 

Calibration : Acte d’observation pour détecter comment réagit une personne à une idée, à des mots, en analysant sa physiologie, sa gestuelle.

Canal sensoriel : Voie par laquelle l’information passe par nos sens pour arriver jusqu’au cerveau.

Catalepsie : Phénomène hypnotique qui crée un raideur, une stabilité inconsciente sur une partie du corps, souvent le bras.

Chute arrière : Phénomène hypnotique qui fait pencher le corps dans une direction, de façon inconsciente.

Clivage : Distinction entre deux choses qui n’ont pas été singularisées jusque là, comme un morcellement de plusieurs parties qui étaient confondues. Par exemple, le clivage conscient/inconscient ou alors cerveau droit/cerveau gauche.

Communication hypnotique : Usage de la communication avec les outils liés à la pratique de l’hypnose, tel que la suggestion, la confusion, l’amnésie, la synchronisation etc…

Confusion : Technique qui a pour but de capter l’attention consciente, pour semer un trouble, une zone d’incompréhension propice à la réceptivité d’une suggestion.

Congruence : La cohérence entre les idées que nous avons et ce que nous exprimons.

Conscient : Part d’une personne sur laquelle l’attention est orientée.

Créativité : Processus inconscient qui assemble les idées entre elles pour en crée des nouvelles.

Croyance limitante : Croyance qui limite les possibilités d’actions par ce qu’elle sous entend. Par exemple : “C’est dur d’arrêter de fumer”, cette croyance évoque l’impossibilité qu’arrêter de fumer peut être facile naturel.

 

D

 

Détermination d’objectif : Structure qui permet d’organiser une idée, de crée de la motivation et d’éclaircir un objectif. C’est une phrase qui en générale, précède une mise sous-hypnose pour cadrer le travail.

Désactivation d’ancre : Emploi de l’ancrage pour générer de la neutralité sur un souvenir pas agréable en utilisant des souvenirs très agréable et plus intense pour qu’ils “absorbent” le ressenti du souvenir non agréable.

Développement personnel : Le fait de travailler sur certains aspects de soi et ainsi augmenter son efficacité, pour correspondre à l’image que l’on souhaite incarner.

Dialogie : Concept qui part du principe que différentes parts communiquent sans cesse à l’intérieur de nous même.

Dialogue intérieur : Voie intérieur de l’esprit pour communiquer avec lui même.

Dissociation : Expérience mentale qui oriente l’attention vers l’intérieur pour laisser de côté les sensations du corps et le moment présent. Être dissocié d’une scène c’est de la regarder de l’extérieur un peu comme au théâtre, à l’inverse d’être associé.

Distorsion du temps : Modification de la perception du temps qui passe.

Double lien : Donner l’illusion du choix en formulant une contrainte sous-jacente dans une phrase. Par exemple : Tu préfère faire la vaisselle maintenant ou dans une heure?

 

E

 

Écriture automatique : Phénomène hypnotique dans lequel l’inconscient utilise l’écriture pour établir un lien de communication durant la séance d’hypnose.

EMDR : Eye-movement Desensitization and Reprocessing. Il s’agit d’une technique pour traiter le stress post traumatique à l’aide des mouvements oculaires. Pour plus d’informations sur le sujet, vous pouvez consulter le site EMDR france en cliquant ici.

État modifié de conscience : État de conscience différent de celui qui est traversé au quotidien, établis par un changement de conditionnement et de perception du moment présent. L’éloignement de la conscience de son état “ordinaire” est un état modifié de conscience. Par exemple, lors des rêves la nuit, la conscience se déplace et assemble une perception différente de celle du monde de tous les jours.

Évocation : Orienter l’attention sur une idée, en décrivant cette idée pour que la personne l’assemble dans son esprit à partir des mots employés.

 

F

 

Feed-back : Retour sur action, pour évaluer les résultats et établir une nouvelle stratégie d’action afin d’apporter une amélioration à ce qui a déjà était fait.

Fusible : Type de suggestion qui sert de cadre pour une séance d’hypnose. Par exemple : “A tout moment vous pouvez bouger si vous le désirai”. Cela permet de formuler la cadre dans lequel une personne est plongée.

Futurisation : Se projeter mentalement sous hypnose ou non, dans une scène du futur, en sollicitant tous les détails visuels, auditifs et kinesthésiques en y associant une émotion. Une futurisation peut être vécue en hypnose profonde de sorte à être complètement associé à l’expérience et faire abstraction du présent durant la durée de l’expérience.

 

G

 

Généralisation : En PNL, il s’agit d’une distorsion de la réalité qui limite l’expérience humaine et le champ d’action. Par exemple : “Tous les gens “x” ne sont pas gentils”.

 

H

 

Hallucinations : Déformations de la perception habituelle.

Hypermnésie : Retrouver un souvenir qui n’était pas très net.

Hypnothérapie : Exercice de l’hypnose par l’acte de la thérapie.

 

I

 

Illusion : Utilisation des biais cognitifs pour faire croire à quelque chose qui n’existe pas.

Imaginal : Fonction de l’imaginaire à mettre en fonction des facteurs psychiques.

Imagerie mentale : Représentation intérieure de la perception sous forme d’image.

Incongruence : C’est lorsque qu’il y a un paradoxe entre une façon d’être et le message que l’on désir faire passer. Certaines personnes peuvent avoir un ton de voix et une posture qui est complètement contradictoire avec l’émotion qu’elles désirent exprimer et qui se reflète dans ses mots.

Inconscient : Part qui englobe la totalité de soi-même, qui contient toutes les informations que le corps et les sens peuvent percevoir et s’occupe de tous ce qui n’est pas nécessaire au conscient pour fonctionner.

Induction : Art de conduire l’attention vers l’intérieur pour crée un état hypnotique.

 

J

K

 

L

 

Leading : Orienter le sens, diriger subtilement le cours d’une conversation.

Lévitation de la main : Phénomène hypnotique qui sollicite l’inconscient et l’imaginaire pour crée un mouvement d’ascension du bras, sans que le conscient n’ai à donner un ordre à son esprit.

Lieu commun : Chose commune dans l’expérience de la quasi totalité des personnes. Par exemple un lieu commun sur les personnes qui apprennent à conduire serait : “Quand tu accélère les premières fois et que tu relâche d’un coup l’embrayage et que tu cale.” Il s’agit d’une expérience qui est arrivé à la quasi totalité des apprentis automobilistes.

 

M

 

Machine à phrases : Outil de communication qui mouline du vent et fait accepter une suggestion à la personne qui l’entend tend les mots employés sont généraux. Par exemple : “Une partie de toi intègre complètement ce qui à était dit, tendit qu’une autre est peut être en train de se poser une question, et ça n’a pas d’importance”.

Méta-modèle : Structure de compréhension et de questionnement en thérapie basée sur les travaux d’Erickson qui sont proposés dans le livre de R.Bandler et J.Grinder “La structure de la magie », un article est consacré à ce livre ici.

Métaphore : Utilisation d’une image, une scène, une histoire s’apparentant à la situation afin que celui à qui elle est adressée, puisse s’identifier à cette histoire.

Métaprogramme :  Outil de la PNL pour comprendre comment une personne priorise l’information dans son esprit.

Modélisation : Principe par lequel une personne se représente le monde au travers des informations qu’elle perçoit.

Modification simple : Étape temporaire qui sert de pallier pour aller vers un état d’hypnose. Il s’agit de changement simples et progressives qui ajoutés les uns aux autres créent un contexte propice à l’hypnose et à la suggestion. Par exemple : une hausse de la température corporel, les muscles qui se relâchent, les paupières qui clignent.

Mouvements oculaires : Direction utilisée par les yeux pour aller chercher une information dans la tête. Par exemple, si on demande à une personne de se souvenir de la couleur des rideaux de son ancienne maison et si on lui demande de se répéter quelque chose à lui même, les yeux vont regarder dans une direction différente et signifier les variantes qu’utilisent une personne pour exécuter ce qui lui à été suggérer.

 

N

 

Négation : suggestion qui s’appuie sur le fait qu’on ne peut pas ne pas penser à quelque chose. L’idée est donc d’utiliser la négation pour attirer l’attention sur les termes de la phrase sans la dire ouvertement non plus.

Niveaux logiques : Crée en PNL, un niveau logique est un paramètre spécifique de la vie d’une personne sur lequel on peut agir pour crée du mouvement. Il en existe 7 : Environnement, comportements, capacités, croyances, valeurs, identité, niveau d’appartenance/spirituel.

Non-verbal : Tous ce que le corps donne comme information sur une personne par la gestuelle et la physiologie.

No-set : Principe de faire dire non à une personne “résistante” au yes-set, pour crée un état d’acceptation.

 

O

 

P

 

Paralysie : Phénomène hypnotique qui crée un engourdissement progressif d’une partie du corps par la suggestion.

Para-verbale : La façon dont on exprime le langage et la communication, c’est à dire le ton, le volume de la voix et les autres paramètres qui ne sont ni le langage corporel, ni le langage verbal.

Phrase ouverte : Dire une phrase sans la terminée pour que l’interlocuteur la termine dans sa tête.

Phénomène hypnotique : Phénomène produit de façon inconsciente pour valider, et orienter une séance d’hypnose.

Phobie : Peur démesurée et non contrôlée qui prend le pas sur la raison.

PNL : Programmation neuro-linguistique : Discipline tirée de l’observation de grands thérapeutes américains comme Milton Erickson ou Virginia Satir par R.Bandler et J.Grinder afin de comprendre comment il est possible de reproduire ce qu’une personne fait pour avoir un résultat.

Position basse : Le fait d’être humble de sa personne, de ne pas considérer comme supérieur à son interlocuteur.

Prédicat : Ce sont les mots qui définissent le canal sensoriel principal d’une personne, en faisant référence à la vue, l’ouïe ou le touche. Par exemple : “Je vois ce que tu veux dire” est un prédicat visuel.

Prescription de tâches : Donner une action consciente a faire en dehors des séances d’hypnose pour renforcer le travail et transformer la perception du problème. Les prescriptions impliquent une personne dans son changement et peut aussi agir sur un métaprogramme*.

Présupposition : Suggestion qui part d’un principe considéré comme vrai et qui oriente l’attention sur comment cette chose va se produire. Elle crée une acceptation d’un élément en se fondant sur l’illusion d’un choix. Par exemple, “A quel moment tu vas me demander mon avis?” suggère qu’à un moment, on va me demander mon avis.

Progression en âge : Technique d’hypnose pour projeter l’inconscient à un âge supérieur à celui du présent pour construire le futur à partir des éléments dont il dispose.

Projection : Le fait d’affirmer une chose sur quelqu’un par exemple, sans avoir pu vérifier l’information au préalable.

 

Q

 

R

 

Ratification : Énoncer une vérité vérifiable immédiatement.

Recadrage : Changer de perception, de ressenti face à une situation, une pensée en lui donnant une autre perspective. Le recadrage peut être verbale, ou utilisé comme protocole en séance d’hypnose.

Récapitulation : Le fait de nettoyer un souvenir, d’agir sur les liens avec ce souvenir en laissant ce qu’il y a à laisser, et en gardant ce qui est nécessaire. Cette approche utilise la respiration et un rapport avec le temps afin d’effectuer cette forme de deuil.

Reformulation : Redonner à un interlocuteur l’information qu’il vient de faire passer afin qu’il puisse vérifier que l’on écoute ce qu’il a à dire. Il y a différents types de reformulation, on peut reformuler mot à mot, par phrase ouverte ou en questionnement.

Régression en âge : Technique d’hypnose qui à pour but de ramener l’inconscient à un âge antérieur pour apporter et recueillir des informations qui transformeront la perception d’un souvenir qui s’est déroulé après la période où l’inconscient à été ramené en régression.

Rêve : Principe par lequel l’inconscient peut communiquer avec le conscient, sous forme d’images et de métaphores.

RITMO : Il s’agit d’une approche voisine de l’EMDR pour traiter le stress post-traumatique. Il s’agit d’une technique de gestion des traumatismes déposée à l’INPI par sa créatrice Lili Ruggieri. Pour plus d’informations sur le sujet, vous pouvez aller consulter son site en cliquant ici.

 

S

 

Saturation : Technique qui vise à saturer le conscient de petites tâches simples et anodines pour crée un climat, un contexte propice à crée un état d’hypnose chez une personne.

Saupoudrage : Le fait d’insister sur certains mots pour leurs donner plus d’impact, de façon à ce qu’ils agissent de façon subliminale.

Signaling : Utilisation des signaux idéomoteurs et des phénomènes hypnotiques pour avoir une réponse de la part de l’inconscient.

Sous modalités : La façon dont l’esprit “code” la réalité et qui influence l’émotion rattachée à une expérience sensorielle. Il s’agit de tous les paramètres d’une scène perçue comme la lumière, le son, la distance, le contraste etc…

Souvenir hypnotique : Principe de questionnement sur un souvenir passé qui est hypnotique afin d’orienter la personne qui en parle dans un état similaire.

Suggestibilité : État de réceptivité d’une personne face aux suggestions qu’on lui fait.

Suggestion directe : Demander quelque chose à quelqu’un d’une façon directe

Suggestion indirecte : Principe de linguistique pour faire passer une idée, un message à l’inconscient, d’une façon qui n’est pas frontal mais plus douce.

Suggestion post-hypnotique : Suggestion qui intervient en fin de transe afin de donner à une idée suggérée un développement et une durabilité au delà de la séance.

Suppression : Type de généralisation qu’une personne fait sur son interprétation de la réalité et qui limite son modèle du monde.

Synchronisation : Technique de communication pour crée un rapport de sympathie avec un personne.

Synesthésie : Association de plusieurs canaux sensoriels entre eux. Une représentation visuelle va être reliée à une autre auditive pour ne former qu’une seule et même représentation. En d’autres termes, l’image d’un chiffre va provoquer une couleur, un son va avoir une odeur ou encore, une couleur va provoquer une émotion, une sensation.

 

T

 

Thérapie : Acte de prévenir, traiter, soulager un problème en prenant un ou plusieurs rendez-vous chez un professionnel, afin qu’il accompagne vers un résultat.

Training autogène : Méthode de relaxation grâce à la pensée.

Transe : Elle peut être de plusieurs style : éveillée, profonde, légère, et elle est produite par le décalage de l’état de conscience ordinaire. Pour une compréhension approfondie, il y a un article dédié à tous les types de transe dans cet article, ici.

Tri sur l’autre : Être centré sur une personne.

Truisme : Phrase évidente qu’il n’est pas nécessaire de prononcer. Par exemple : “la terre est ronde”.

 

U

V

W

X

 

Y

 

Yes-set : technique pour crée de l’acceptation chez une personne, en lui faisant dire oui plusieurs fois à la suite.

 

Z

7 Comments

    Leave A Response

    * Denotes Required Field