Comment gérer ses émotions facilement

Gérer ses émotions est une tâche difficile pour beaucoup de gens, c’est pourquoi je vous présente un exercice simple pour vous permettre d’exercer une influence sur vos émotions dans cet article.

Les points abordés pour gérer ses émotions :

  • Pourquoi vos émotions vous dirige
  • Pourquoi il est difficile de gérer ses émotions d’ordinaire
  • La solution pour gérer ses émotions facilement et rapidement
  • Gérer ses émotions en 5 étapes
  • Pourquoi on peut vraiment gérer ses émotions facilement avec cette technique 

Gérer ses émotions au quotidien

Pourquoi vos émotions vous dirige

Ne vous est-il jamais arrivé des moments où, à la suite d’une mauvaise nouvelle, vous vous sentiez pas très bien, comme alourdit, et les muscles de votre visage ainsi que vos yeux étaient comme marqués, et alors vous vous êtes aperçu qu’il était difficile de gérer ses émotions ?

Vous avez essayé peut être de passer outre, de vous changer les idées pour « passer à autre chose » et mettant plus ou moins le temps afin clarifier les choses pour que cette mauvaise émotion vous fiche la paix.

Pourquoi il est difficile de gérer ses émotions d’ordinaire

Il existe plusieurs possibilités pour gérer ses émotions dans une expérience sensorielle.

Dans le meilleur des cas, vous retirez quelque chose rapidement de cette expérience afin de « classer » le dossier et passer à autre chose. Dans d’autres cas, certains agissent de façon à « masquer » cette émotion. Le soucis, c’est qu’elle ne s’est pas exprimée complètement. Après cela, cette émotion à été interprétée d’une façon qui fait qu’elle pourra se manifestée à nouveau si quelque chose venait à vous faire repenser à la situation initiale qui l’a provoquée.

La solution pour gérer ses émotions facilement et rapidement

Un état qui génère des émotions négatives, c’est comme une musique qui est jouée par notre esprit pour bercer notre comportement. Parfois certaines choses de l’environnement nous replonge dans des expériences qui ne sont pas agréable.

Ici, l’idée c’est de choisir la manière dont la musique va être jouée et perçue par votre esprit au moment où vous êtes en train de la vivre, à l’instant précis où l’expérience que vous vivez devient désagréable afin de lui donner une signification particulière, et de lui ôter sa puissance.

A la suite de cette démarche, lorsque vous serez amenés à repenser a l’expérience d’origine, cela ne vous affectera pas de façon négative, mais ce sera une source d’expérience.

Je connais des personnes et peut être que vous aussi, qui donne de la puissance à ce qu’ils pensent en se focalisant leur ressenti, en exprimant les mots qui traduisent cette émotion. Parfois cela joue en leur faveur, et parfois cela les met dans des états considérable qui ne sont pas du tout enviable, comme la colère, la peur, etc…

Je vous recommande de tester un principe directeur de notre comportement :

La physiologie + La représentation interne = Le comportement

En partant de cette équation, notre comportement est issue du message perçue par notre esprit sur notre physiologie, et comment nous nous représentons une expérience à un moment donné il en découle que le comportement est une réaction possible issue de notre subjectivité.

Essayez de changer de position de vous tenir d’une autre manière et de faire plusieurs fois la même expérience, vous constaterez que vous donnerez un sens différent à une même situation.

Pour ce qui est de la représentation interne, imaginez que ce que vous vivez est retranscrit sur une émission de télé à l’intérieur de votre tête, et repensez à toutes les fois où vous avez été au cinéma.

A certains moments, le son est plus fort qu’à d’autres, les personnages chuchotent, à d’autres moments il fait nuit et cela crée des ambiance qui vous plongent instantanément dans un certain état et vous oubliez presque que vous êtes au cinéma tant vous êtes captivés par le film.

Ce que je vous propose, c’est d’être le propre metteur en scène de votre cerveau. Afin de décider vous même, à quel moment il est intéressant de faire jouer la lumière, le son pour exercer une emprise sur l’impact que peut avoir une situation extérieure à l’intérieur de vous même, ça vous dit ?

Gérer ses émotions en 5 étapes

 

Le principe est simple et vous pouvez en faire l’expérience directement avec ce petit exercice :

-Prenez une situation qui vous fait grincer des dents lorsque vous êtes amené a y penser pour quelque raison de ce soit.

-Avant de visualiser cette expérience, pour vous aider vous pouvez fixer un point quelconque durant 30 secondes et prendre en même temps de profondes inspirations. Concentrez-vous sur votre respiration et observez ce point fixement.

(Si vous avez du mal à vous concentrer fortement, j’ai fait une vidéo de 7 minutes qui présente une façon de focaliser son attention, cliquez ici pour y accéder)

-Lorsque vous vous sentez bien concentré, fermez les yeux et visualisez cette expérience dont vous voulez changer l’impact émotionnelle qu’elle a sur vous en faisant attention aux petits détails.

-Lentement, essayez de jouer avec la luminosité de cette scène, augmentez vous diminuez la densité de lumière et soyez attentif à ce que cela provoque sur vous.

-Un par un, jouez avec les sous-modalités suivantes de cette scène et notez celles qui donnent de la puissance à votre représentation et celles qui lui en retire :

Luminosité/Couleur/Distance/Carté/Vitesse/Proportions

Volume/Rythme/Cadence/Pauses

Pression/Vibration/Texture/Poids

Maintenant que vous savez quelles sont les sous-modalités qui amplifient ou diminuent vos émotions, vous avez un outil efficace qui sert à gérer ses émotions facilement et qui ne prend pas longtemps à maîtriser.

Pourquoi on peut vraiment gérer ses émotions facilement avec cette technique :

 

Cet exercice simple vous prendra quelques minutes au début pour vous familiariser avec la façon dont vous ressentez les choses, vis à vis des sous-modalités qui composent vos expériences.

Avec un petit de peu d’entraînement, vous pourrez choisir consciemment d’ôter ou de donner de la force à ce que vous vivez à un instant précis, dans le feu de l’action.

Vous avez aussi la possibilité de revenir sur quelque chose qui vous à marquer et que vous n’avez pas su gérer sur le moment, pour pouvoir donner une autre signification et agir sur l’émotion que cela vous renvoi.

Les sous-modalités permettent de gérer ses émotions, ce n’est pas la seule technique qui existe mais elle a fait ses preuves depuis la nuit des temps. On utilise les sous-modalités dans toutes les cultures et dans différentes pratiques telles que la méditation, l’hypnose, la chamanisme…

En fait, les sous-modalités agissent sur le processus de représentation interne que nous utilisons tous, c’est peut-être difficile à croire que l’on peut changer l’impact que les choses peuvent avoir sur nous, mais c’est la vérité, pour la plupart des tracas quotidien, on peut facilement se débarrasser d’une mauvaise émotion et continuer nos occupations sans être parasité par des mauvaises pensées.

On sous-modalités ont un réel pouvoir, ne dit-on pas que certaines personnes ont un passé sombre ? Un avenir brillant ? Les idées claires ? Que l’on donne des proportions démesurées à une situation ?

Tout cela résulte du mécanisme des sous-modalités qui composent la façon dont nous nous représentons nos expériences.

Cet article vous a plus ? Pensez à le partager !

Leave A Response

* Denotes Required Field