Comment formuler une suggestion pour faciliter les phénomènes hypnotiques

Comment formuler une suggestion pour faciliter les phénomènes hypnotiques

Structure de cet article :

  • L’utilité d’un phénomènes hypnotiques
  • La tendance à s’acharner sur les phénomènes hypnotiques
  • Les 4 conseils pour faciliter les phénomènes hypnotiques
  • Ce que vous pouvez faire s’il n’y a pas de réponse à votre suggestion

 

comment faciliter les phénomènes hypnotiques

Alors juste avant, peut être que vous avez envie de découvrir l’auto-hypnose, dans ce cas-là vous pouvez accéder gratuitement à une heure de formation en cliquant ici et vous recevrez une heure de vidéo ainsi qu’un e-book qui s’appelle « Comportements automatisés » qui sera complémentaire à la formation, qui vous donnera 9 principes pour développer votre potentiel.

Alors maintenant, comment formuler une suggestion pour faciliter les phénomènes hypnotiques ?

Je vais présenter rapidement à quoi sert un phénomène hypnotique et ce que c’est une suggestion et ensuite on va passer à mes 4 conseils pour faciliter les phénomènes hypnotiques.

***Vous avez aussi le glossaire des mots en hypnose en cliquant ici.

Il est à votre disposition pour faciliter la compréhension de certains mots de vocabulaire.

L’utilité des phénomènes hypnotiques

Les phénomènes hypnotiques sont des réactions inconscientes qui sont activées avec une suggestion.

Et cela va valider l’état d’hypnose, cela va aussi créer de la dissociation chez une personne donc lui faire prendre conscience qu’il y a une partie du corps qui peut faire un mouvement, indépendamment d’une commande consciente.

Cela peut se traduire part le fait de pencher d’un côté ou de l’autre, sans besoin de faire d’efforts conscients.

Cela peut être un doigt qui se lève, une main qui se lève, une main qui tient toute seule, dans ce cas-là c’est une catalepsie.

Donc il y a vraiment beaucoup de phénomènes hypnotiques.

Autant que l’imagination peut en concevoir finalement.

En fait c’est tout ce qui change votre façon de fonctionner au moment où vous recevez une suggestion.

Lorsque c’est fait naturellement, sans que vous ayez d’efforts conscients à faire, c’est à ce moment là que l’on parle de phénomènes hypnotique.

Et cela sert de levier en fait pour conduire la séance d’hypnose.

C’est indispensable parce que sinon on pourrait hésiter et se dire :

« Tiens je ne sais pas trop si j’étais en état d’hypnose. »

« La personne me demande de prendre ma créativité, et puis de la mobiliser ici tout de suite mais je ne sais pas, je ne comprends pas trop ce qu’elle veut me dire. »

Cela sert à pleins de choses, à structurer, à conduire une séance et à avoir un repère, un signal avec l’inconscient.

La tendance à s’acharner sur les phénomènes hypnotiques

Alors maintenant, quand on commence la pratique de l’hypnose, on a tendance à vouloir s’acharner des fois sur des phénomènes hypnotiques qui ne viennent pas tout de suite.

Parce qu’une suggestion a une durée de vie et elle ne va pas s’exécuter directement.

Ce n’est pas parce que vous demandez à un bras de devenir de plus en plus léger, que directement paf le bras va se soulever d’un coup et arriver devant votre visage, sans que vous ayez pu vous en apercevoir.

Les phénomènes hypnotiques, c’est quelque chose qui se construit et ça doit respecter plusieurs principes pour que ça fonctionne bien.

Et quand on commence, forcément, on manque d’expériences, de pratiques et on a envie aussi que ça fonctionne donc des fois on a aussi l’estime de soi qui se dit :

« Allez vas-y il faut que ça fonctionne, j’hypnotise une personne, je montre ce que c’est que les phénomènes hypnotiques, j’aimerai bien qu’ils fonctionnent pour être crédible. »

Et les phénomènes hypnotiques ne viennent pas…

Par exemple, la main reste comme ça et elle ne bouge pas.

Et on dit « allez vas-y, continue, lève toi » et finalement il n’y a rien qui vient.

Qu’est-ce qu’il se passe ?

C’est que plus on s’acharne et moins ça va fonctionner.

On va créer peut être de la résistance, c’est vraiment pas l’idée de l’hypnose d’aller contre la volonté de la personne.

Si elle n’a pas envie que sa main se lève ou si elle commence à douter sur le fait que l’hypnose puisse vraiment produire ce genre de phénomènes, cela ne sert à rien de s’acharner parce que les barrières sont déjà là.

Donc il faut travailler sur autre chose pour que ça ait un effet cascade en fait et que naturellement les phénomènes hypnotiques soient créés et se montrent. 

Les 4 conseils pour faciliter les phénomènes hypnotiques

Alors maintenant je vais vous présenter 4 conseils pour faciliter les phénomènes hypnotiques lorsque vous construisez votre suggestion :

1) L’anticipation favorise les phénomènes hypnotiques

Alors premier conseil, c’est de créer de l’anticipation. En fait, il faut que la personne ait envie de découvrir ce qu’il se passe par la suite.

Donc il faut que ce soit presque comme des marches, des paliers et que la personne se dit :

« Mais allez, il y a quoi derrière ? »

Et puis qu’elle pousse une porte et que derrière elle se demande :

« Qu’est-ce qu’il y a derrière cette porte ? »

Si vous arrivez à créer ce contexte-là, naturellement la personne aura envie de découvrir ce qu’il se passe à l’étape d’après et ça va faciliter les phénomènes hypnotiques.

2) La dissociation facilite les phénomènes hypnotiques

Maintenant mon deuxième conseil, c’est d’accentuer la dissociation.

(Voir cet article sur la dissociation en cliquant ici)

En fait lorsque vous accentuez la dissociation, que vous détournez l’attention du corps, le corps va être senti comme plus distant.

En fait il va y avoir davantage d’inconscient dans ce corps, ce qui fait que forcément les mouvements inconscients comme les phénomènes hypnotiques vont se montrer naturellement, puisque le corps est vraiment dans le cadre qui fait que ce processus-là fonctionne.

3) Donner un objectif, un sens clair à la suggestion

Ensuite, le troisième conseil c’est de donner un sens et un objectif à votre suggestion.

En effet, si vous hypnotisez quelqu’un ou si vous faites de l’auto-hypnose et que vous vous attendez à ce qu’il y ait une main qui se lève, ou à ce qu’il y ait quelconque autre phénomène hypnotique qui se produise et que finalement c’est pas très clair, vous ne savez pas où est-ce que vous voulez en venir, forcément ça va peut être pas créer suffisamment de désirs.

Alors peut être que ça peut créer de la curiosité mais bon généralement quand il n’y a pas de sens et de directions on ne peut pas régler ses voiles, on ne peut pas donner une direction, on ne peut pas savoir dans quel jeu on se lance finalement.

Donc vu que l’hypnose et la pratique de l’auto-hypnose, ça a quand même pour objectif d’atteindre un objectif et de générer du changement ou de vivre une expérience, il faut quand même que ce soit logique. (Enfin ça dépend des fois)

Une direction vous aide à mener votre séance en donnant du sens à une suggestion pour faciliter les phénomènes hypnotiques.

4) Fixer l’attention aide pour crée des phénomènes hypnotiques

Maintenant le quatrième conseil, ça va être de créer de la curiosité, de fixer l’attention sur qu’est-ce qui va se passer avec et d’éventuellement lever tous les petits doutes que la personne peut avoir à propos du fait que sa main va se lever, que le phénomène hypnotique va bien se réaliser. 

Alors voilà, je répète ce sont mes 4 conseils pour faciliter les phénomènes hypnotiques :

  • Premier conseil, ça va être de créer de l’anticipation.
  • Deuxième conseil, ça va être d’encourager la dissociation.
  • Troisième conseil, ça va être de créer un contexte, un climat de désir et fixer l’attention sur ce qui va se passer.
  • Quatrième conseil, ça va être de donner un sens et un objectif à la suggestion.

 

Ce que vous pouvez faire s’il n’y a pas de réponse à votre suggestion

Alors maintenant, il se peut qu’une suggestion ne fonctionne pas et qu’il n’y ait pas de réponse à votre suggestion.

Alors dans ces cas-là, pas de panique, on ne s’acharne pas, on a vraiment l’esprit utilisationnel de la suggestion, à se dire :

« Bon il faut savoir rebondir et s’adapter à tout ce qu’il se passe dans une séance d’hypnose. »

C’est pourquoi, si vos phénomènes hypnotiques ne fonctionnent pas, vous pouvez rebondir, ricocher, en disant une suggestion telle que :

« Il y a bien des personnes qui font de l’hypnose, qui sont en état d’hypnose et dont les phénomènes hypnotiques se manifestent pas tout de suite. »

Ça c’est une manière de rebondir.

On parle du fait qu’elle est en état d’hypnose et que le phénomène ne se produit pas tout de suite.

Donc ça la rassure et ça lui dit pas :

« Tient ça ne marche pas, zut, peut être que c’est moi, que je ne fais pas les choses bien. Peut être que c’est lui qu’il ne sait pas le faire ».

Enfin bref, il commence à y avoir de la réflexion, du mental, trop de conscient et ça perturbe et ça casse vraiment le rythme de la séance.

Alors il faut savoir ricocher, rassurer la personne et faire en sorte que votre suggestion crée un contexte qui fait que ça va marcher à tous les coups. 

Autre petite astuce s’il n’y a pas de réponse de suggestion, c’est de dire :

« Qu’est-ce que ça peut être à la place ? »

L’idée de ce type de suggestion c’est vraiment :

« Votre main ne se soulève pas, ok. Et qu’est-ce que ça peut être à la place comme autre signal, autre phénomène hypnotique ? »

Analogie :

En fait il faut vraiment avoir cet esprit, que votre suggestion c’est comme de l’eau et parfois il y a un rocher au milieu du courant.

L’eau ne va pas s’arrêter nette comme ça, l’eau elle va vraiment contourner l’obstacle, elle va passer de l’autre côté, elle va passer là où il y a un creux et elle va continuer sa route et elle va continuer son chemin.

Donc l’idée de l’hypnose c’est vraiment de ne pas se buter contre quelque chose mais c’est toujours de s’adapter et de pouvoir passer sur les côtés comme ça et atteindre votre objectif. Ici c’est de faciliter un phénomène hypnotique.

analogie de l'eau avec les phénomènes hypnotiques

Autre analogie :

Alors il y a une autre image qui est intéressante à comprendre dans cette situation-là.

C’est que si vous tombez dans l’eau et que le courant vous emporte, si vous essayez de remonter le courant à la nage, vous allez vous fatiguer, vous allez être épuisé, et même peut être que vous allez vous noyer.

Alors que si vous vous laissez porter par le courant, vous pouvez vous accrocher à un rocher, à une branche, vous pouvez vous retrouver quelque part où le courant est plus faible.

C’est au moment où il y a une opportunité en fait, que vous utilisez toutes vos forces pour aller vers le rivage, plutôt que de lutter dès le début contre quelque chose qui est naturellement plus fort que vous.

Cela n’a aucun intérêt si ce n’est de vous épuiser et de vous précipiter vers quelque chose que vous voulez éviter.

Je vous remercie d’avoir lu cet article, et je vous dis à bientôt !

Leave A Response

* Denotes Required Field