La faculté de trouver des solutions pour résoudre les problèmes

Avez-vous déjà rêvé que vous étiez capable de résoudre tout ou presque en ce qui concerne les problèmes qui vous pouvez rencontrer au cours vos expériences de vie ?

Vous êtes-vous déjà retrouvé devant un problème auquel vous n'aviez aucune solution ?

On ne peut qu'imaginer le sentiment qui y est associé et qui vous laisse impuissant face à une situation. Pourtant, certaines personnes font de la résolution de problèmes, une compétence minutieuse qui leur sert tout au long de la vie.

Ensemble, nous allons explorer une structure qui permet d'envisager les situations pour trouver des solutions simples, car quelque part, faire face à un « espace problème », c'est trouver des solutions pertinentes qui permettent d'accéder à « l'espace solution ».

En effet, pour y parvenir, il est nécessaire d'identifier les petits détails des facteurs qui causent le problème, et de déterminer les facteurs qui produisent la résolution d'un problème.

Cela demande de passer par plusieurs étapes comme :

  • Collecter des infos à propos du problème rencontré et de l'espace qu'il occupe.
  • Filtrer les infos, pour déterminer les facteurs et leviers pertinents
  • Appliquer la mise en œuvre d'un plan et d'une solution suite à la collecte et au filtre des informations.

Jusqu'ici, ça semble plutôt logique, sur le papier, ça l'est toujours mais rassurez-vous, nous allons entrer un peu plus dans le détail.

Il ne s'agit bien sur pas d'une formule magique qui va résoudre les problèmes, mais plutôt de travailler sur une série d'approximations successives, qui se rejoignent vers une solution efficace.

Après être passé par une phase de collecte, de filtrage et d'application, les résultats sont ensuite évalués pour élaborer le cycle suivant et ainsi valider les éléments essentiels qui permettent d'atteindre un résultat.

C'est ainsi, qu'étape par étape, il est possible de passer l'écart entre un état présent, et un état désiré en soulevant les bonnes questions qui permettent de définir le problème et de le franchir.

Les éléments fondamentaux que nous allons étudier sont ce que l'on appelle, le modèle S.C.O.R.E (Robert Dilts) qui permet de résoudre les problèmes en organisant l'information de façon efficace pour mettre en place un processus de changement.

SCORE signifie littéralement, Symptômes, Causes, Objectif, Ressources et Effets.

Les symptômes prennent la forme de contraintes et de résistance à l'atteinte d'un objectif.

En trouvant et en traitant la cause d'un ou plusieurs symptômes, ce modèle permet de résoudre efficacement les problèmes.

Les causes sont parfois plus compliquées à trouver que les symptômes, et les causes que vous définissez sont importantes, car elles vont orienter vos recherches pour définir votre solution.

L'objectif spécifique se trouve être généralement une étape qui mène sur un chemin pour atteindre des effets à plus long terme.

Attention tout de même car un objectif peut être atteint d'une manière qui empêche d'arriver à un but du type « long terme » de la même manière que l'on peut gagner un round de boxe, et perdre quand même le match global.

L'espace problème, c'est le rapport entre l'objectif, les symptômes qui empêchent l'objectif d'être réalisé, les causes des symptômes et les effets à long terme qui découlent de l'objectif.

Pour trouver des solutions efficaces selon ce modèle, il est donc préférable de déterminer les causes des symptômes, l'objectif à atteindre et l'effet désiré à long terme.

Vous me suivez ?

Vous allez voir, régler vos problèmes, va devenir plutôt sympa comme activité, et vous aurez envie de prendre votre temps pour savourer cette phase de votre évolution.

Vous pouvez réellement prendre une sorte de plaisir, à regrouper l'information en découpage de différentes tailles, à vous focaliser sur certains aspects de votre espace problématique, à adopter des perspectives différentes pour envisager les choses, et à décrire de multiples manières les solutions potentielles à votre problème.

Pour certains problèmes, il est clair que cela peut durer un certains temps, et il est possible que vous n'y arriviez pas du premier coup, et qu'il va falloir passer par différentes étapes pour parvenir à votre état souhaité, même si des problèmes plus simples peuvent être résolus du premier coup avec cette méthode.

  • Première approche :

Pour commencer avec ce modèle, il faut formuler le problème de manière générale, et le diviser en morceaux pour établir les ressources et solutions possibles.

Lorsque vous avez fait votre formulation, vous pouvez définir les éléments qui composent votre problème, en terme de :

Symptômes – Causes – Objectif – Ressources – Effet

  • Seconde approche :

Si vous n'arrivez pas à bien comprendre votre problème, vous pouvez tout à fait fonctionner dans le sens inverse, c'est à dire, définir les symptômes, causes, l'objectif, les ressources et l'effet voulu puis, arriver à une formulation générale de votre problème pour mieux l'appréhender.

  • Troisième approche :

Si vous ne comprenez pas bien votre problème, et que vous n'êtes pas certains des éléments du SCORE qui le compose, vous pouvez partir de la chose la plus évidente, et procéder avec des ramifications pour en faire découler, les autres éléments du SCORE et une compréhension plus globale de ce à quoi vous faites face.

En d'autres termes, ce dont vous êtes le plus sur face à un problème, ce sont les symptômes, à partir de cela, vous pouvez faire des approximations et des suppositions sur les autres composantes du SCORE.

Ainsi, en trouvant les symptômes, vous pouvez définir les ressources qui sont les complémentaires de ces symptômes pour parvenir à les surmonter, et ces ressources vont permettre de définir les causes qui en découlent, de même que les symptômes peuvent vous éclairer sur votre objectif, duquel va découler l'effet à long terme que vous souhaitez engendrer.

Cause(s) <<<<<<<< Ressource(s)

\ /

Symptômes

/ \

Objectif >>>>>>>> Effet

Outils et stratégies, où, comment définir un SCORE concrètement :

  1. Les symptômes sont habituellement des choses dont nous avons conscience en ce qui concerne des conflits, troubles et autres problèmes.

  2. Les causes, sont les éléments qui maintiennent les symptômes et elles prennent des formes variées comme des croyances limitatives par exemple, qui conduisent à un conflit ou à de la confusion.

  3. Les objectifs ou les états désirés sont ce qui devrait remplacer les symptômes, comme accepter de mettre en œuvre une nouvelle procédure par exemple.

  4. Les ressources sont les éléments qui vont permettre de supprimer les causes des symptômes tout en maintenant les objectifs, qui peuvent prendre la forme de nouvelles manières de communiquer et de clarifier les facettes du changement comme le où, quand, quoi, comment pourquoi et qui d'une procédure éventuelle.

  5. Les effets à long terme sont ce qui découlent de la réalisation d'un objectif comme l'amélioration de la qualité de vie par exemple.

Les bonnes questions à vous poser pour définir votre problème :

-Quel est le symptôme de mon problème ?

-Quelle est la cause du symptôme de mon problème ?

-Quel est l'objectif que je souhaite atteindre ?

-Quel serait l'effet à long terme de la réalisation de ce but ?

-Quelles sont les ressources qui vont permettre de traiter les causes ?

-Quelles ressources vont permettre d'atteindre l'objectif ?

Certains problèmes complexes peuvent contenir plusieurs symptômes, et chacun d'entre eux peut être généré par des causes multiples.

De même que vos projets et problèmes peuvent impliquer d'atteindre plusieurs objectifs et effets différents, bien entendue.

Une organisation de ce type peut s'avérer assez complexe, je vous l'accorde.

On peut ainsi s'aider de niveau pour comprendre et classer, où se situe un problème particulier pour mieux l'organiser, et se le représenter.

Ainsi, les différents points du SCORE peuvent être recherchés dans les niveaux suivants :

  • L'environnement et les contraintes
  • Les comportements et les actions
  • Les capacités et les directions possibles
  • Les croyances et les permissions accordées
  • Les valeurs et les motivations associées
  • L'identité et la mission qui l'accompagne

Ces niveaux logiques peuvent vous permettre de synthétiser vos informations, d'en tirer un certain sens, afin d'établir un plan de résolution du problème.

Il faut noter que ces niveaux sont en interrelation, et que la mission relative au niveau identitaire génère les motivations, qui génèrent les possibles que l'on s'accorde et les croyances qui nous accompagnent, qui elles mêmes génèrent notre capacité à mobiliser nos ressources pour produire des actes qui vont influencer notre environnement, en fonction des contraintes qu'il propose.

Ce qu'il faut bien saisir dans cette histoire, c'est que votre espace problème se compose des symptômes et des causes, que votre espace solution se compose de l'objectif et des effets désirés, et que les ressources sont ce qui vous permet de faire le pont entre les deux pour atteindre l'autre rive, à savoir l'espace solution.

Maintenant c'est à vous de jouer, vous avez en votre possession un outil remarquable qui je vous le souhaite, va vous permettre d'envisager vos problèmes sous un jour différent, et de mettre en œuvre les plans nécessaires pour les solutionner.

Pour en savoir plus sur ce sujet, cliquez ici