***Article inédit***

A présent, voici un article qui j'ai rédigé spécialement pour vous, maintenant que vous êtes abonné au blog, le contenu est exclusif, aussi je vous souhaite d'en profiter au maximum, bonne lecture !

Comment changer ses croyances

Peut être que vous pensez que changer de croyance est quelque chose de compliqué, de difficile, et que seuls ceux qui ont une connaissance poussée dans certaines disciplines comme l'hypnose ou la PNL, peuvent accompagner un changement de croyance efficace.

J'ai cru pendant longtemps que par ce que les croyances sont a un niveau qui résulte de la structure profonde de l'être, il est tout naturel que ce soit un peu plus compliqué que pour agir sur des structures dites « de surface » comme les comportements.

L'expérience m'a démontrée que cette croyance était erronée.

En effet, nous changeons tous spontanément de croyance, un nombre incalculable de fois au cours de notre vie, et c'est tout à fait naturel.

Je suis pose, que certaines personnes qui liront ces lignes ont pensé à un moment leur vie dans des termes qui différent d'aujourd'hui, et qui différeront de demain.

Alors pourquoi semble-t-il compliqué de changer nos croyances lors d'un cheminement personnel ?

Peut être par ce que l'effort est conscient, et que nous y allons de façon anti-physiologique, c'est à dire, à l'encontre du cycle naturel d'un changement de croyance, à supposé qu'il y en ait au moins un.

Par exemple, il pourrait être tentant de « combattre » de manière frontale nos croyances, comme le prince va au combat contre le dragon, dans certains contes de fées.

Il y a une histoire qui illustre un aspect de la sagesse taoïste qui raconte qu'il y a des millénaires, dans l'empire, le fleuve jaune connaissait des crues énormes, un peu comme le Nil en Égypte, et que ce fleuve a permis à la civilisation de l'époque de se développer.

On construit à l'époque, des digues en hauteur, afin de pouvoir continuer à profiter des bienfaits du fleuve, tout en se protégeant en cas de crues.

Mais à chaque nouvelle crue, les digues étaient détruites puis reconstruites, pour être détruites à nouveau. Et cela faisait partie des problèmes de l'empire qu'il fallait résoudre.

L'empereur confiât la tâche à un taoïste et ainsi devait-il résoudre le problème des crues et des digues, sur les rivages du fleuve jaune.

Plutôt que de construire des digues toujours plus hautes et plus solides comme le fit ses prédécesseurs, l'homme fit creuser de larges et profondes tranchées, de chaque côté du fleuve.

Lors de la prochaine crue, l'eau est allée engouffrer dans les canaux destinés à cet effet et ainsi, le vide à accueillit le plein, pour que l'équilibre soit instauré autour du fleuve jaune.

Ce que cette histoire nous apprend au sujet des croyances, c'est que lorsque les éléments qui sont autour d'un élément sur lequel on souhaite agir (une croyance) sont déstabilisés, le cycle naturel du mouvement est respecté et tout le système se restabilise autour d'un nouvel équilibre.

Pour résumer, une croyance est un genre d'élément gravitationnel autour duquel on trouve d'autres éléments pour former un système, et lorsque les parties du système qui maintiennent la croyance sont déstabilisés, un mouvement se forme pour trouver un autre point d'équilibre.

« De nouvelles perspectives engendre de nouveaux schémas. »

Je ne sais pas pour vous mais ce point de vue me fait penser à une sorte de système solaire, et puisque nous sommes dans les métaphores, prenons l'exemple des saisons.

Une croyance est comme une graine que l'on plante au printemps, en été elle pousse et elle arrive à maturité, ses racines sont plus solides. En automne elle se périme progressivement et donne des fruits que l'ont peut cueillir, et extraire de la partie en dégénérescence qui n'est plus nécessaire.

Ces fruits sont les intentions positives, et les objectifs liés à la croyance en question.

Finalement en hiver, les parties de la croyances qui sont inutiles disparaissent et le cycle peut ainsi recommencer.

Au cours des cycles de notre vie, nous devons réaliser certains apprentissages pour continuer de progresser et nous voulons croire que nous sommes capable d'y arriver, que nous en avons les capacités.

Quand cela se confirme, la confiance nous gagne et la croyance de départ se renforce, nous croyons que nous faisons ce qu'il faut pour progresser au cours de cette phase de vie.

Puis, nous commençons à nous ouvrir au doute, et au fait que cette réussite soit réellement importante pour nous.

Avec le recule, nous prenons conscience que ce qui avait de l'importance n'en a plus, nous savons que nous avions crus à l'importance de tout cela, qu'il était possible de garder les croyances et capacités nécessaires et utiles aujourd'hui mais nous nous apercevons que nos valeurs, nos priorités sont différentes aujourd'hui.

Ce circuit suit la logique du temps, passé-présent-futur, et ainsi nous apercevons une croyance futur à laquelle nous voulons croire, une fois que cette phase du cycle est présente, la croyance peut atteindre la phase « je crois là maintenant » et lorsque nous faisons passer cette phase au doute, nous atteignons la phase « j'ai cru hier ».

Ce schéma n'est pas toujours régulier et nous le savons bien. Et parfois, ce en quoi nous voudrions bien croire entre en conflit avec nos croyances d'aujourd'hui.

Dans ce cas, il est préférable d'être à la fois « prêt à croire » et « ouvert au doute » pour créer une harmonie entre ce qui sous tend les deux croyances, c'est à dire les intentions positives qui y sont associées.

Mais ce n'est pas évident de ne pas savoir en quoi croire ?

Vous avez raison, c'est pourquoi l'expérience de la confiance est importante dans cette situation, avoir confiance en quelque chose qui dépasse le système de croyance en place, par exemple avoir confiance en nous même, en notre identité.

Résumons donc ensemble les différentes phases du cycle de changement de croyances.

  • Premièrement, vous devez vouloir croire à quelque chose de nouveau.
  • Deuxièmement, vous devez faire l'expérience d'être prêt à croire à cette nouvelle croyance et de ressentir l'effet que cela produit.
  • Troisièmement, l'expérience de ce en quoi vous croyez aujourd'hui et tout ce qui s'oppose à ce que vous voulez croire.
  • Quatrièmement, la phase de vérification des intentions positives de la nouvelle croyance et de celles qui entrent potentiellement en conflit avec elle.
  • Cinquièmement, ces croyances conflictuelles doivent passer du lieu « ouvert au doute » au lieu « avoir cru ».
  • Sixièmement, votre nouvelle croyance à renforcer vous procure un sentiment de confiance et se traduit par des découvertes et de nouveaux apprentissages.
  • Finalement, vous devez à ce stade considérer les changements que vous avez effectués au cours du cycle naturel de changement et vous pouvez effectuer les réglages nécessaires à l'évolution de votre expérience selon ce qui vous correspond le plus, et qui respecte vos valeurs.

Place à l'action !

Maintenant, je vous invite à faire une sorte de petit jeu, pour expérimenter tout ce que nous avons vu jusqu'ici, afin que vous repartiez avec un petit quelque chose de cette lecture.

Nous allons donc voir une stratégie d'application de changement de croyance, que vous pouvez utiliser chaque fois que vous en avez l'utilité.

Cette approche utilise des symboles, vous pouvez les dessiner ou prendre des objets existants, ils n'ont pas besoin d'avoir un sens à la base, et ils ne doivent pas avoir de lien avoir la croyance à changer, car ce symbole va représenter la nouvelle croyance, ou celle qui vous souhaitez renforcer.

Chaque symbole va faire office « d'étape de changement » et va être relié à un état précis.

"Il n'y a pas besoin de relier les symboles entre eux logiquement, seulement de les laisser émerger de votre inconscient."

***Vous pouvez aussi vous tenir physiquement à un endroit de référence pour marquer d'un ancrage temporel les phases du changement qui sont :

  • Vouloir croire
  • Prêt à croire
  • Croire aujourd'hui
  • Ouvert au doute
  • Avoir cru
  • Confiance

Afin pour appuyer votre expérience de changement de croyance.

Les symboles vont venir peindre une sorte de tableau, une synthèse qui va s'intégrer dans l'histoire personnelle ou la métaphore du changement de croyance.

Voici les étapes :

  • A- Placez-vous à l'endroit « vouloir croire » que vous choisissez, et pensez à ce que vous ressentez quand vous voulez croire à quelque chose de nouveau.

Créez un symbole du « vouloir croire en quelque chose de nouveau ».

A-2 Créez un personnage ou un symbole de la nouvelle croyance que vous désirez renforcer ou acquérir.

  • B- Maintenant, allez dans l'espace « prêt à croire » et songez à ce que l'on éprouve lorsqu'on est prêt à croire en quelque chose de nouveau, et laissez émerger un symbole ou une métaphore du « prêt à croire ».
  • C- Allez à l'endroit « croire aujourd'hui, et songez aux croyances que vous détenez en ce moment. Concentrez-vous sur les croyances limitantes à changer et sont en contradiction avec la nouvelle croyance que vous souhaitez renforcer, puis créez un symbole ou une métaphore des anciennes croyances que vous souhaitez modifier.

C-2 Créez un personnage ou un symbole des croyances limitantes ou conflictuelles que vous souhaitez changer ou remettre à jour.

  • D- Rendez-vous au lieu « ouvert au doute » et rappelez-vous un moment ou vous avez douté de quelque chose, que vous aviez cru pendant longtemps, puis tirez-en un symbole ou une métaphore.
  • E- Placez-vous dans l'espace « avoir cru » et souvenez-vous de ce en quoi vous avez cru et dont vous ne croyez plus aujourd'hui. Quel est le symbole ou la métaphore ?
  • F- Mettez-vous sur le point « confiance » et déterminez un symbole pour représenter l'expérience d'avoir confiance en quelque chose qui dépasse ses croyances.
  • G- Racontez votre histoire de changement, en incorporant toutes les métaphores et tous les symboles que vous avez créés. Vous pouvez si vous le souhaitez, vous rendre sur les emplacements auxquels vous faites référence, pendant que vous raconter votre histoire, cela ajoutera plus d'impact à la démarche de changement de croyance.

Faites appel à votre intuition, et laissez cette histoire s'organiser d'elle même, laissez vous porter par votre narration à partir de votre point de départ.

Imaginez que vous êtes en train de raconter un rêve ou un conte à un enfant, mettez-y toute votre émotion.

Vous pouvez simplement commencer par « il était une fois... » ou « j'ai fait un rêve dans lequel... »

Pour récapituler, lorsque vous avez les symboles :

  • Vouloir croire
  • Nouvelle croyance
  • Prêt à croire
  • Croit aujourd'hui
  • Croyance limitante
  • Ouvert au doute
  • Avoir cru
  • Confiance

Laissez émerger de votre inconscient une histoire à partir du point « confiance » et laissez-vous emporter par la narration. Il est possible qu'à la fin, vous ne sachiez pas consciemment ce qu'il s'est passé, bien que vous ayez la sensation que quelque chose ait changé profondément.

Voilà pour ce qui est du changement de croyances, sachez tout de même que les points abordés ici sont mobiles, et vous pouvez vous laisser votre imagination les combinés de différentes façons en conservant la seulement la "colonne vertébrale" qui sert de guide pour apporter un changement à vos croyances, maintenant c'est à vous de jouer !

Pour en savoir plus sur ce sujet, cliquez ici